Playson annonce un nouveau partenariat

Playson fait parties des éditeurs les mieux côtés du moment grâce à ses bonus généreux et son gameplay sans pareil. Bien qu’il ne possède actuellement qu’une trentaine de jeux de casino, il arrive déjà à concurrencer les éditeurs de renom. Depuis sa création en 2014, Playson a continuellement recherché des solutions afin d’améliorer l’expérience de jeu. Précédemment, il a déjà réussi à séduire les joueurs en facilitant l’accès au jackpot avec sa Out Of The Box. Cette fois, il compte étendre sa présence dans d’autres pays grâce à un nouveau partenariat.

Des nouveaux jeux en développement

Jusqu’à aujourd’hui, Playson ne manque pas d’idée pour satisfaire ses joueurs. Rien que ce mois de juillet, l’éditeur a levé le rideau sur deux titres de jeux de machine à sous. En premier, Pearl Beauty vous promet une flopée de gain avec le fameux Hold and Win. En rappelle, cette fonction permet au joueur de gagner plus facilement en contournant quelques conditions classiques des jeux de machines à sous. Côté thème et graphisme, Pearl Beauty vous dépaysera avec son décor oriental. En effet, le jeu vous emmène tout droit au pays du soleil levant avec son mysticisme et ses femmes geishas. Seul bémol, ce jeu ne propose pas de free spin. Mais rassurez-vous, Playson s’est largement rattrapé avec ses autres bonus.
Toujours en termes de nouveauté, Playson propose aussi son Seven&fruits 6 Reels. Ce dernier remet en avant les grands classiques de la machine à sous avec des fruits et le fameux chiffre 7. Ce jeu vous propose 6 rouleaux de 3 rangées.

Un partenariat plein de promesses

Jusqu’à maintenant, Playson n’a jamais conclu un partenariat aussi sérieux que celui-ci. L’éditeur s’accorde même à dire que depuis sa création, il se trouve dans son plein potentiel et arrive à satisfaire amplement les demandes. Cela sous-entend qu’il n’a jamais eu besoin de se faire épauler pour se faire une place sur le marché. Dans son discours, Lars Kollind, le directeur de développement commercial de Playson a expliqué cette stratégie de partenariat comme une expansion. En d’autres mots, le partenariat concerne tout d’abord l’élargissement de l‘audience. Bien sûr, Playson n’a pas exclu la possibilité d’un partenariat dans le développement. D’ailleurs, cela reste une excellente alternative sachant que Playson s’apprête à attaquer une concurrence plus rude sur le marché européen.

Voir cette article :  Playson débarque en Bulgarie avec Sesame

Un profit mutuel

Bien que l’information soit restée secrète, Playson a fini par mentionner le nom de son partenaire dans la présentation de ses derniers jeux. Le récent partenaire de l’éditeur n’est autre que le géant Condor Gaming. À noter que ce développeur maintient déjà un monopole quasi total en Europe avec sa multitude site et de casinos. Si de son côté Playson repose sur la promesse d’un nouveau public, Condor Gaming espère profiter de l’expertise de ce dernier en termes de fidélisation. Il faut dire que l’éditeur de Pearl Beauty possède une stratégie plutôt réussie en considérant son évolution très rapide.
En attendant de concrétiser le partenariat, Condor Gaming prévoit déjà d’inclure quelques-uns des moteurs de Playson dans ses jeux déjà en ligne.