Endorphina décroche une licence en Roumanie

Tout fier, le PDG de la marque Endorphina vient de partager une grande nouvelle sur le site officiel de la boîte. Il s’agit notamment d’un feedback des récents échanges qu’Endorphina a conclus avec des opérateurs étrangers. Selon lui, la marque est promise à un brillant avenir sur le marché de l’iGaming en Roumanie. Mieux encore, la nouvelle pourrait bien jouer sur la notoriété de la marque auprès des autres opérateurs.

Endorphina : le partenaire des étoiles montantes

Pour Endorphina, ces derniers mois ont été les témoins de plusieurs accords de partenariats avec des opérateurs venus des quatre coins du monde. Dans cette stratégie d’expansion, la marque espère renforcer sa place sur les marchés étrangers, mais également sur le rang mondial. Et il faut dire qu’elle est sur la bonne voie puisque le chemin parcouru est déjà long depuis 2010.
Comme le disent les experts de l’iGaming, le succès d’un éditeur se mesure surtout par l’importance de son réseau de partenaires et après par la diversité de son portefeuille. Or, ces deux choses vont de pairs parce qu’il est essentiel d’avoir une impressionnante collection de jeux pour séduire un bookmaker.
Si on se penche sur les récents partenaires de la marque, il s’agit pour la majorité de nouveaux opérateurs pleins d’ambition qui veulent se faire une place sur le marché. Cela veut dire que la riche collection d’Endorphina accompagne les jeunes bookmakers dans leur ascension.

Une licence de plus au compteur

La réaction de toute l’équipe d’Endorphina ne s’est pas fait attendre après l’annonce officielle de l’obtention de la licence roumaine. Jan Urbanec, son PDG a déclaré : « Je suis fier de toute l’équipe d’Endorphina. C’est avec grand plaisir que je peux vous annoncer que nous sommes en fait licenciés sur le marché roumain. » Pour la boîte, cela veut tout d’abord dire que tous leurs produits respectent les standards de qualité et de sécurité de la Roumanie. En effet, afin de décrocher une certification, il est indispensable de satisfaire plusieurs critères et surtout de réussir à gagner les autorités régulatrices du pays. En Roumanie, c’est le ONJN qui est en charge des enquêtes et des tests sur les éditeurs et leurs produits.
Après cela, une licence permettra à la boîte d’enrichir la collection de jeux qu’elle met à disposition des bookmakers locaux. Autrement dit, à partir de maintenant, Endorphina peut concentrer tous ses efforts dans sa stratégie d’expansion en Roumanie. Notamment, cela peut se traduire par de nouveaux accords de collaboration ou encore l’intégration de plus de jeux sur les plateformes partenaires.

Voir cette article :  Un partenariat plein de promesses entre Endorphina et Tecnalis

Un programme bien complet pour les prochaines années

Lors de son discours, le PDG d’Endorphina n’a pas manqué de féliciter son équipe et surtout de rappeler l’une des étapes importantes que la marque a déjà franchies. Il a déclaré : « Après l’acquisition de la licence MGA, c’est une autre étape importante pour nous. Nous continuons à nous conformer aux normes législatives internationales requises pour notre produit et en même temps, nous gardons les jeux amusants et attrayants pour les joueurs. » Cela sous-entend bien évidemment un enrichissement de la collection de produits, mais également une initiative à décrocher d’autres licences internationales.